Front populaire… mais patriotique, antifasciste, pacifique et écologiste !

par | Juin 11, 2024 | JRCF, Une | 0 commentaires

Communiqué du PRCF et de la JRCF – 10 juin 2024 – Sur fond d’abstention majoritaire des classes populaires défiantes à l’égard de l’UE et des partis euro-compatibles qui ont cautionné ce scrutin, le vote du 9 juin 2024 s’est traduit par une percée du RN (merci à tous les rabatteurs de l’euro-scrutin…) et par un désaveu cinglant à l’encontre du Macronat.

1- Refuser une cohabitation macro-lepeniste tournée contre le peuple, la France et la paix 

      Rebondissant sur une proposition du RN qu’il prétend combattre, Macron, qui constate que le pays est ingouvernable (comme le PRCF l’a compris dès avant l’élection de 2022), a précipitamment dissout l’Assemblée nationale. Il espère peut-être retrouver une majorité parlementaire en polarisant à fond le scrutin sur la supposée crainte du RN. Mais il ouvre également les portes de Matignon à un RN désormais clairement euro-soumis et largement intégré à la marche atlantique à la guerre antirusse, une guerre potentiellement mondiale portée par le bloc euro-atlantique allié au régime pronazi de Zelensky. Du reste, dans cette seconde hypothèse dite de cohabitation, Macron resterait le vrai patron conduisant sa politique de saut fédéral européen, donc d’euro-dissolution de la France et de marche à la guerre… tout en laissant le RN durcir les persécutions déjà en cours à l’encontre du mouvement populaire et des immigrés.

2- Pour un Front populaire, antifasciste, PATRIOTIQUE ET PACIFIQUE face au RN ET à l’UE-OTAN !

      Contre ce pari machiavélique, contre cet éventuel attelage mortifère pour la France, la classe ouvrière, la démocratie et la paix, le PRCF (qui peut être fier d’avoir mené la campagne de boycott citoyen du scrutin européiste) portera dans la nouvelle campagne électorale et dans les luttes de la rentrée la seule alternative républicaine qui soit : celle d’un Frexit progressiste, d’une sortie urgente de l’OTAN, d’un appel à la démission de ce président dangereux pour la paix et ultra-minoritaire, d’une lutte résolue contre l’arc xénophobe qui se met en place de Zemmour à Ciotti en passant par le Pen, d’une alternative rouge et tricolore ouvrant sur la perspective d’un socialisme-communisme de nouvelle génération pour notre pays. Le PRCF s’efforcera, comme il l’a toujours fait depuis des années jusqu’ici sans aucun répondant du côté des états-majors du PCF et de LFI, d’agir avec tous ceux qui veulent à la fois combattre, au premier comme au second tour des élections nationales, l’extrême droite, le Macronat et cette UE-OTAN dévastatrice pour l’avenir de la France et de l’humanité.

 3- AUCUN SOUTIEN AUX FAUX ANTIFASCISTES ET VRAIS VA-T-EN-GUERRE DE LA FAUSSE “GAUCHE” EURO-ATLANTIQUE !

Cela interdit tout soutien, fut-il critique, envers le PS atlantiste de Glucksmann, et envers EELV, aussi dangereux pour la paix et l’indépendance nationale que ne le sont Macron, le Pen, Zemmour et Ciotti pour la démocratie et pour l’honneur de notre pays. Car ce genre de soutien, fussent-ils critiques encore une fois, ne retarderaient pas la marche à la guerre ni la bascule vers le fascisme. Au contraire, ils l’accélèreraient en ralliant au maximum la “gauche” à la nouvelle Union sacrée belliqueuse, fascisante et exterministe.

 4- UNION POPULAIRE DE COMBAT POUR LA PAIX, LA DÉMOCRATIE, L’INDÉPENDANCE NATIONALE ET LE PROGRES SOCIAL !

      En ce sens, plus que jamais, les combats antifascistes et antiracistes pour les libertés et l’unité des travailleurs, pour la défense des conquêtes sociales contre le Macronat, pour la restauration de l’indépendance nationale contre le saut fédéral européen en vue et pour la paix mondiale contre les va-t-en-guerre Macron, Glucksmann et Tondelier, agents idéologiques de l’impérialisme américain et de l’OTAN, sont indivisibles. 

 RECONSTRUCTION DES ARMES DU COMBAT DE CLASSE AVEC LE PRCF ET LA JRCF !

      Et parce qu’aucun scrutin ne saurait se suffire à lui seul pour nous permettre, et avant tout à la classe ouvrière et aux travailleurs français et immigrés, de combattre et vaincre le “ventre encore fécond” et sa “bête immonde”, nous appelons les communistes et les syndicalistes de classe à rejoindre le combat clair et désintéressé du Pôle de Renaissance Communiste en France et de la Jeunesse pour la Renaissance communiste en France pour la reconstruction d’un parti communiste de combat et pour la renaissance du syndicalisme de classe dans notre pays !

Vous Souhaitez adhérer?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles vous intéresseront